• Staff
  • Board of Directors
  • Contact Us

Meridian Institute

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : un projet mondial vise à traiter les questions 'embarrassantes' concernant l’agriculture durable

Résumé posté par Meridian le 5/29/2015

Source: ClimateWire (28 mai 2015)

Auteur(s): Niina Heikkinen

Le projet Global Food Ethics s’emploie à recadrer la façon dont les intervenants réfléchissent et réagissent au problème de la sécurité alimentaire mondiale. Bien qu’il soit encore au stade initial, le projet a récemment publié un rapport présentant les domaines d’intérêt à étudier à l’avenir. L’équipe d’experts de l’Université Johns Hopkins aux États-Unis qui dirige le projet prévoit de collecter des données sur des thèmes comme le traitement équitable des agriculteurs et des ouvriers agricoles, le caractère approprié des subventions agricoles, et la distribution de technologies et de ressources naturelles aux pays à faible revenu. La recherche pourrait fournir aux intervenants des conseils quant à la façon de traiter les problèmes d’éthique dans leurs programmes d’aide alimentaire. L’un des membres du groupe de travail du projet, William Easterling, doyen de la faculté des Sciences de la Terre et des Minéraux à l’Université d’État de Pennsylvanie, également aux États-Unis, a ajouté que la recherche vise à traiter des questions embarrassantes qui sont bien des fois occultées. « Souvent, en fin de compte, lorsque nos dirigeants politiques sont forcés de prendre des décisions politiques, cela revient généralement à des questions purement économiques », a-t-il commenté. « S’il fallait retourner la question et se demander ‘Eh bien, que se passerait-il si ne pas faire cet investissement faisait des victimes en creusant le fossé entre ceux qui n’ont pas suffisamment de nourriture et ceux qui en ont ?’, est-ce que cela ferait une différence dans la façon dont nous prenons ces décisions ? ». Un autre objectif de la recherche, selon le directeur du projet Yashar Saghai, est de déterminer la quantité de nourriture dont la planète aura besoin pour sa population en expansion. « Dans le fond, toutes les discussions sur la sécurité alimentaire reposent soit sur l’idée que nous n’avons pas du tout besoin d’accroître la production alimentaire, [soit] que nous devons accroître la production alimentaire de 60 à 100 pour cent », a-t-il indiqué. « Nous pensons qu’il y a de très sérieux problèmes avec la qualité des données et les hypothèses éthiques qui sont intégrées dedans ».

L'article original peut être encore disponible à http://www.eenews.net/cw/

Actualité de la Sécurité Alimentaire et de la Biotechnologie Agricole

Plus d'Information

XML

Surtout, lisez la suite!