• Staff
  • Board of Directors
  • Contact Us

Meridian Institute

Une étude à long terme n’a pas montré d’effets négatifs des aliments GM

Résumé posté par Meridian le 3/23/2012

Source: GMO Safety (22 mars 2012)

Auteur(s): s/o

Au cours d’une conférence à Vienne, en Autriche, des chercheurs européens participant à GMSAFOOD, un projet de recherche financé par l’UE, ont fait savoir qu’ils n’ont trouvé aucun effet sanitaire à long terme associé à l’alimentation de porcs, de saumons et de souris avec des aliments génétiquement modifiés (GM). Les animaux ont été nourris de maïs GM MON810, autorisé en Europe pour la culture commerciale depuis 1998, et d’un pois GM qui a été créé en Australie. L’article indique que jusqu’à présent, il n’y a eu aucune preuve scientifique montrant que les aliments GM autorisés pour la culture commerciale peuvent nuire aux animaux ou aux humains. Mais le débat public sur les insuffisances éventuelles dans la procédure d’autorisation et sur l’innocuité des aliments GM fait rage depuis des années. D’aucuns soutiennent, en particulier, que les pays comme l’Autriche justifient leur position critique concernant le génie génétique végétal en invoquant l’absence de recherche sur les risques potentiels à long terme. Selon les chercheurs de GMSAFOOD, les expériences d’alimentation dont certaines ont couvert toute la durée de vie des animaux n’ont permis de constater aucun changement négatif du métabolisme des cochons, saumons ou souris. La progéniture des animaux nourris avec des plantes GM faisait également partie de l’évaluation, mais les chercheurs n’ont trouvé aucun effet négatif. Une étude publiée en 2005 avait conclu que les pois GM utilisés dans l’étude, qui n’ont jamais été autorisés à des fins commerciales, pourraient déclencher des réactions allergiques chez les hommes et les animaux. Le projet GMSAFOOD a confirmé ce constat chez les souris, mais a aussi trouvé que le pois équivalent non-GM provoque également des réactions allergiques. Les chercheurs participant au projet sont originaires de l’Irlande, de la Norvège, de l’Autriche, de la Hongrie, de l’Australie et de la Turquie. Pour consulter l’article en ligne en version originale anglaise, cliquer sur le lien ci-dessous.

L'article original peut être encore disponible à http://southwestfarmpress.com/management/long-term-study-finds-no-negative-effects-gm-food

Actualité de la Sécurité Alimentaire et de la Biotechnologie Agricole

Plus d'Information

XML

Surtout, lisez la suite!